Les coulisses du TD

Les coulisses du TD

19/08/2018 0 Par reussirsondroit

 

Le chargé de TD est, comme son nom l’indique, chargé de vous faire comprendre en profondeur les points essentiels du cours magistral.

L’objectif est de comprendre le cours en le mettant en pratique.

Notre rôle premier, en tant que chargé de TD, est de vous enseigner la méthodologie, la rigueur juridique. Celle qui va vous permettre d’appliquer justement vos connaissances, de les organiser en vue de répondre à un objectif.

Bien sûr, le fond doit être maîtrisé, mais la méthodologie est primordiale. 

 

.
Comment évalue t-on nos étudiants ?

.

Eh oui, depuis que le délit de faciès est prohibé, il a bien fallu trouver des alternatives…

Soyons sérieux. La réponse est simple : 50% methodo ; 50% connaissances. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une bonne méthode permet de se passer d’un savoir exhaustif. Ce n’est pas faute de le dire et le redire : pour un exercice juridique, la structure est aussi importante que le fond !

 

..
Comment est ce possible ?
.
La réponse ici encore, est simple : parce que les deux sont liés !

Un 18/20 n’est attribué qu’aux étudiants possédant A LA FOIS une bonne méthodologie ET une connaissance satisfaisante du cours. Ni l’un ni l’autre ne suffisent indépendamment, les deux doivent être cumulés.

Je vous rassure, ces étudiants sont rares… Très rares. Mais il y en a.

 

Quoiqu’il en soit, la seule maîtrise de la méthode doit pouvoir vous assurer, dans tous les cas, une note égale égale ou supérieure à la moyenne.

Sachez que vous êtes jugés sur la structure de votre devoir au moins autant que sur le fond.

 

Difficile à croire ? L’explication est pourtant facile à comprendre : plus votre méthode sera optimale, plus vous serez capables d’exposer vos connaissances avec pertinence (c’est à dire, à l’appui d’une démonstration). 

 

Attention ! N’oubliez jamais que votre objectif est de démontrer quelque chose. Quelque chose que vous savez établi ou que vous supposez établi. Une idée, une intuition. C’est à la lecture de votre problématique et de votre plan que le correcteur se fait une idée du fil conducteur de votre démonstration.

 

C’est aussi de cette façon que l’on s’aperçoit, en 20 secondes chrono, que vous êtes HORS SUJET.

 

A côté de la plaque. OUT.

Votre pauvre chargé de TD s’arrache les cheveux. Il désespère, seul parmi ces HS, en pleine nuit avec ses trois tasses de café. 

 

Le nombre de copies hors sujet aux partiels (en TD et hors TD), est véritablement affolant. Pour le correcteur, c’est vraiment navrant parce que parfois, à la lecture, on comprend que l’étudiant a cru bien faire, qu’il ne manque pas de connaissances, qu’il sait de quoi il parle… mais peu importe, il ne raconte pas ce qui est attendu.

Hors sujet, ça peut arriver à tout le monde, à tout moment, et c’est la sanction capitale. Une note entre 0 et 5 qui plombe votre semestre. 

 

ET le pire, c’est que le HS ne prévient pas ! Il n’y a qu’à voir la tête de certains lorsqu’on rend les copies…

HS, moi ? MAIS WHAT ? 

 

Parenthèse close, revenons-en à nos moutons.

.

Je disais, la méthode, oui la méthode, bénissons la méthode.

Une bonne méthode permet avant tout d’apporter (en toutes circonstances) du dynamisme à votre structure. Par la teneur de vos titres, et notamment l’emploi d’adjectifs qualificatifs, vous devez personnaliser votre plan, lui donner une direction.

(cf. nos articles sur la méthode).

.
.
L’évaluation sur la participation
..
..
Outre les travaux manuscrits, le chargé de TD évalue l’étudiant à l’aune de sa participation en séance. 
Chaque chargé a souvent plusieurs (parfois de nombreux) groupes de TD, et il n’est pas techniquement possible de retenir tous les noms et les visages. 
..
Dans ce contexte, l’important est de vous faire voir, de vous démarquer. En participant, en répondant aux questions (même si la réponse n’est pas forcément correcte). Ainsi, lorsque viendra le temps pour votre chargé de vous attribuer une note, à la fin du semestre, il se souviendra de vous et pourra facilement ajouter 1 ou 2 points à votre moyenne s’il le juge opportun. 
.
NB : il est inutile en revanche (et même déconseillé) de participer « pour participer », sans n’apporter d’éléments pertinents et juste pour se faire remarquer. 
.
Suivre assidument les séances en respectant ces conseils vous donnera, bien sûr, un avantage considérable.